Constellation

Poésie. Célébrations élégiaques et autres abîmes.

La perte de la distance

C’est par les effritements répétés

Obstinés

Qu’apparaissent les abîmes

Dès lors

La place de toute chose

A changé

Les repères se cachent dans les brûmes

La pénombre avale la clarté

Et c’est à tâtons que l’on cherche

Ce qui était hier familier

2 commentaires sur “La perte de la distance

  1. ecrimagine
    1 février 2020

    Sans voix.
    Juste un merci de me suivre et de me permettre de découvrir votre univers au travers de votre blog.

  2. dervlaoshaugnassy
    7 mars 2020

    Quel magnifique poème ! Le choix des mots semble parfait et les métaphores sont sublimes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 novembre 2018 par dans Identité plurielle.

Suivez-moi sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :